POSITIVE

PSYCHOLOGIE

La psychologie « classique », influencée par la médecine, est une psychologie du dysfonctionnement : elle se focalise sur les « problématiques » de l’individu et des groupes humains, afin de les comprendre et de les traiter. 

La psychologie positive, développée à partir des années 2000,

est fondée sur un double postulat :

La fonction de la psychologie doit également être de développer des caractéristiques "positives" (bien-être, optimisme, gratitude, coopération, orientation-solution, etc.).

De même, elle doit identifier ce qui « fonctionne déjà bien » chez les individus et les groupes, afin de le pérenniser et de le développer.

 

1

2

 
 

CONCEPTS FONDAMENTAUX

Les forces de caractère

Les forces "permettent à une personne de réussir et de se sentir au mieux ce qui est possible pour elle" (Wood, 2011). Elles sont autant de ressources et de compétences qui peuvent être apprises et développées dans les domaines personnels, familiaux, relationnels, professionnels, etc. : 

 

​[exemples] : Créativité, persévérance, intelligence

sociale, esprit d'équipe, bienveillance, optimiste, humour, etc. 

  

Le flow, ou « expérience optimale », est l’état psychologique dans lequel se trouve un individu lorsque, dans sa vie personnelle ou professionnelle, il se retrouve totalement « absorbé » dans une tâche qui engage physiquement et psychologiquement toute sa personne.

Le Flow

Les conditions de l’état de flow :

- Les attentes et les règles régissant la tâche sont bien définies et comprises.

- Equilibre entre la difficulté de la tâche et les compétences de l’individu.

- Des feedbacks immédiats, permettant une validation des réussites et un repérage       des points à améliorer.

L’optimisme est le fait de se représenter un futur dans lequel la probabilité d’évènements positifs est la plus importante. 

Il est le fruit de croyances postulant que l’on est suffisamment compétent, que l’on va parvenir à mobiliser les autres pour qu’ils agissent comme l’on souhaite, que l’on peut rebondir face à l’adversité, que l’on a prise sur les choses, etc. 

A l’opposé, les biais de négativité (largement renforcés par les médias) consistent à systématiquement "noircir" les situations, les évènements, les relations, soi-même, etc.  

Optimisme et biais de négativité

 

LES OUTILS

Les différentes « caractéristiques positives » peuvent être développées à l'aide d'outils pratiques, ce à quoi s’attache tout particulièrement le Cabinet Chrysippe dans le cadre de son activité d’opérationnalisation des résultats de la recherche scientifique. 

La méthode d’échantillonnage des expériences consistant à prélever, en situation réelle, des informations sur les modes de pensée et de fonctionnement de l’individu.

Le Test des Matrices Cognitives permettant de repérer et d’intensifier le recours à ses matrices aidantes.

​[exemples]

Le sociogramme des forces permettant d’identifier les forces de caractère que se reconnaissent mutuellement les membres d’une équipe et d'en faire une analyse (diagnostic venant etayer l'accompagnement).

 

ALLER + LOIN :

 
  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
Chrysippe 2019 ©