Interview Steven Hayes Ph.D

 

Steven C. Hayes est professeur au département de psychologie de l'Université du Nevada. Il est l'auteur de 44 ouvrages et presque 600 articles scientifiques. Durant sa carrière, il s'est concentré sur l'analyse du langage, de la cognition humaine pour travailler sur des applications thérapeutiques permettant la prise en charge de la souffrance.  Il est l'un des créateurs de la Thérapie d'Acceptation et d'Engagement (ACT).

 

 

 

 

 

 

Pouvez-vous nous donner une définition de l'ACT, et plus particulièrement de la défusion cognitive ? 

 

 

 

 

 

 

Epistémologiquement l’ACT et les TCC classiques présentent une différence fondamentale sur les comportements à adopter face à nos contenus de pensée douloureux. Les TCC classiques proposent une destabilisation de ces contenus, pour les remplacer par des pensées plus aidantes, plus rationnelles, pragmatiques etc. alors que l’ACT nous invite à prendre de la distance et à accepter ces contenus de pensée. Pensez-vous qu’il existe un point de convergence entre ces deux paradigmes qui pourrait les rendre épistémologiquement cohérent et qui proposerait une application clinique cohérente ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La philosophie Stoïcienne questionne les représentations des individus notamment à travers le manuel d’Epictete où nous retrouvons des enseignements type : « prends garder à ce que t’as représentation ne t’emporte ». Le Stoïcisme questionne les représentations des individus en faisant une distinction entre le sage et le quidam. Le quidam entre dans sa représentation sans la questionner alors que le sage là questionne avant de lui donner son assentiment.

Pensez-vous que nous pouvons retrouver cette idée à travers la défusion cognitive ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts Récents

September 16, 2016

Please reload

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
Chrysippe 2019 ©