LES THÈSES

actuellement réalisées par les personnes collaborants avec le pôle r&d de chrysippe 

Le cas d’une situation de coaching professionnel : une voie potentielle du développement du pouvoir d’agir au sein de l'entreprise ?

Thèse en Psychologie du travail, réalisée dans le cadre du Centre de Recherche sur le Travail et le Développement (Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris)

Anthony MOULIN

 

L'objectif de cette recherche est de mieux comprendre comment l'interaction verbale entre un coach et la personne accompagnée ​​dans un contexte professionnel est une source potentielle de développement dans la vie psychique de la personne coachée et in fine de saisir en quoi le coaching au sein des organisations peut constituer ou non une source de développement de la santé mentale ; santé mentale qui peut être considérée comme la possibilité de transformation de sa propre activité et ainsi de son pouvoir d'agir (Clot, 2008). 

Cette recherche vise à mieux comprendre la dynamique des interactions verbales mobilisées dans des situations professionnelles de coaching et  la compréhension des effets de sa prescription sur la vie psychique de la personne coachée. L'une des hypothèses fortes est que la mobilisation de tiers (Grossen, 2011) dans le discours du coaché, couplé à une stratégie discursive utilisée par le coach peut être un moyen potentiel de transformation de l’identité dialogique (concept dedialogical self développé par Hermans, 2003) du coaché. 

Cette recherche est la première à se concentrer sur la pratique de coaching dans ses aspects interlocutoires (Kostulski, 2011) et elle s'inscrit dans une perspective de développement (au sens Vygotskien) de l'intersubjectivité.

 
 

Le développement cognitif de la lecture fonctionnelle

Thèse en Psychologie Cognitive, réalisée dans le cadre du Laboratoire CLIF (Université de Poitiers)

Julie AYROLES

 

La lecture joue un rôle fondamental dans le fonctionnement des sociétés post-industrielles, non seulement comme moyen d’accès à la culture mais aussi dans la vie quotidienne, pour effectuer des tâches aussi simples que se déplacer (horaires de bus ou de train), consommer (sites de commerce électronique), faire valoir ses droits (accès aux sites des services publics dématérialisés) ou tout simplement communiquer avec son entourage (courrier électronique, réseaux sociaux). Une étude menée en 2005 indiquait que les adultes américains lisaient en moyenne près de 10 fois par jour pour une durée cumulée avoisinant quatre heures (White, Chen, & Forsythe, 2010). Ces activités de lecture « fonctionnelle » ne sont pas moins complexes que la lecture au sens traditionnel. Leur maîtrise passe par des apprentissages qui se déroulent tout au long de la scolarité et même au-delà. Les enquêtes internationales comme PISA (OCDE, 2013) donnent des signaux préoccupants concernant le niveau de maîtrise fonctionnelle de la lecture chez les adolescents de 15 ans. Si la France se situe dans la moyenne des pays de la zone OCDE, elle présente un profil particulièrement hétérogène, avec une sur-représentation à la fois des élèves possédant une très bonne compétence et de ceux qui stagnent à des niveaux très faibles, au détriment des catégories intermédiaires. Ainsi, près de 20% des jeunes français ne savent guère faire plus qu’identifier l’idée principale d’un texte, localiser une information simple ou mettre en relation deux énoncés proches l’un de l’autre. Ces compétences sont très nettement insuffisantes pour mener les activités de lecture nécessaires à une participation harmonieuse dans la « société de l’information ».

Il n’est pas rare par exemple que les enseignants des cycles III et IV (9-15 ans) prescrivent des exercices en autonomie reposant sur la capacité de l’élève à rechercher, évaluer et mettre en relation des informations issues de plusieurs textes au service de leurs apprentissages dans différentes disciplines (sciences, histoire-géographie, littérature, etc.; voir Rouet & Potocki, 2017). Ces activités, quoique perçues comme relevant d’une pédagogie active donc en principe motivante, pénalisent particulièrement les faibles lecteurs. Cependant, en l’état actuel, les enseignants manquent de ressources qui leur permettraient de mieux préparer les élèves à maîtriser la lecture fonctionnelle. Les ouvrages de référence accessibles et pratiques en langue française sont rares ; les plans de formation comportent peu de sessions de sensibilisation et de formation à l’enseignement de la lecture fonctionnelle ; les sites pédagogiques offrent peu d’exemples de scénarios pédagogiques et de contenus pouvant être utilisés par les enseignants de Cycle III.

Ce projet de thèse a pour but de combler ces lacunes et de contribuer à terme à améliorer le niveau de maîtrise de la lecture des élèves français. Les partenaires concourront ainsi ensemble à développer un programme innovant et ambitieux de contenus pédagogiques pour la communauté éducative (enseignants, cadres, parents, association d’éducation populaire) construits autour de ressources transmédia et d’animations basées sur le codesign.

 
  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
Chrysippe 2019 ©